Par -

On va progressivement vers la matérialisation du rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom. La France comptera donc trois opérateurs provoquant des craintes chez les travailleurs et avouent leur colère.

A la fin du mois de mars, Bouygues va communiquer sa décision.

Comme on l’a vu avec Numericable, Orange et Bouygues Telecom devraient devenir une seule entreprise dans les mois à venir. Les deux entreprises seraient tombées d’accord sur de nombreux points, mais des informations sont à venir à la fin du mois. Les deux entités ont pris la décision d’établir une date fixe pour faire part de leur décision et c’est le 31 mars 2016.

Mais cette fusion est mal perçue que ce soit du côté des consommateurs à cause d’une supposée hausse des prix et du côté des travailleurs, qui n’apprécient pas la migration.

Les employés ne veulent pas rejoindre chez SFR ou Free

Ce qui est vrai, cette fusion marquera le départ d’une réunion de deux groupes, mais plusieurs employés pourraient rejoindre SFR ou encore Free. Cependant, ce scénario est inenvisageable pour les premiers concernés et pour cela, ils ont pris la décision d’entrer dans la danse et de se faire entendre.

Ainsi, le délégué de la CFDT de Bouygyues Telecom a échangé avec le ministre de l’économie, et indique qu’il veut que cette fusion prenne aussi en compte les travailleurs.

Une fusion qui se fera à coup sûr

L’exécutif qui a pris en compte ce discours a indiqué qu’il fallait encore attendre car le rapprochement n’a pas encore été conclu totalement. Pour l’instant, les discussions continuent entre Orange et Bouygues Telecom.