Par -

Nombreuses sont ces marques ou ces entreprises qui utilisent désormais plusieurs systèmes de messageries tels que Twitter, Messenger, Slack, WhatsApp, pour converser avec leur clientèle. Plusieurs systèmes dont la liste peut paraitre longue pour les nouveaux. Désormais on se pose la question de connaître l’étendue de leur influence sur les entreprises.

Au départ, ce fut Twitter qui fut plébiscité, dans le CRM, mais Facebook est rapidement revenu au-devant de la liste grâce à Messenger Platform et des chatbots. Le réseau social de Mark Zuckerberg marque encore des points grâce à IQ qui a donné la mission à Nielsen d’effectuer une étude chez 12 500 consommateurs dispatchés sur les 14 marchés primordiaux de messageries, comme la France.

Le business de la messagerie a une influence positive sur les entreprises et occupe une place importante dans les relations qu’elles entretiennent avec leurs clients ou encore consommateurs.

Près de 36% des utilisateurs questionnés ont expliqué avoir discuté avec entreprise à travers une messagerie au cours des deux récentes années. Alors que 56% d’entre eux ont une préférence pour la messagerie quand il faut joindre un service client délaissant ainsi, l’appel téléphonique. 67% envisagent joindre une entreprise par messagerie dans deux ans, alors que 61% apprécient recevoir des messages personnalisés d’une entreprise.

Créer la proximité

Pour 69% des personnes questionnées, le fait de discuter avec une entreprise à travers une messagerie est commode. Et donne la possibilité d’être informé pour 68% des personnes. Le plus impressionnant c’est que 63% des personnes questionnées qu’il serait indispensable de faire un paiement depuis la messagerie. Et d’autres déclarent qu’échanger avec une entreprise par messagerie pourrait les convaincre à acheter.

L’analyse réalisée par Facebook IQ dévoile aussi les chiffres pour Messenger uniquement. Ainsi, les entreprises ont discuté par messagerie avec des consommateurs, soit plus d’un milliards de messages échangés.

Parmi les catégories d’entreprises les plus appelées vous avez d’abord les détaillants, les médias, les entreprises caritatives, les services professionnels, les restaurants.