Par -

D’après les résultats du second baromètre du groupe PERIAL, l’immobilier papier demeure l’épargne la moins connue et devient de plus en plus impressionnante quand on le comprend surtout auprès des jeunes.

La seconde édition du baromètre Perial montre qu’il y a 75% de français qui sont attirés par l’épargne, 45% d’entre eux souhaitent financer leur retraite et 45% qui veulent créer un patrimoine à travers l’épargne. Par contre pour les jeunes épargner pour la retraite est plus qu’importante et celle-ci peut se faire par l’immobilier et la création d’entreprise.

En consultant ce baromètre, on remarque que le classement les meilleurs placements n’a pas changé de place depuis l’année passée. Ainsi, les livrets d’épargne sont préférés par 46% d’épargnants, 28% d’entre eux préfèrent épargner dans l’immobilier direct (28%) ensuite, l’assurance-vie est préférée par 14% d’entre eux.

En ce qui concerne l’épargne immobilière, rien n’a changé par rapport à 2015. L’épargne immobilière se classe entre 1% et 6% seulement.

Les jeunes attirés par l’épargne immobilière

De jour en jours, l’épargne immobilière fait son bon bout de chemin chez les jeunes qui commencent progressivement à s’y intéressé. Quand ils ont en compris les principes, ceux-ci l’accueillent positivement (40%).

D’autre part, ils sont 39% à être tentés par la réallocation, montrant une part d’intérêt non négligeable.

Concernant les motivations, les jeunes français évoquent la rentabilité, la sécurité et l’ouverture due au côté tarifaire.

Quant aux raisons qui motivent cette attractivité, ils mentionnent la sécurité, la rentabilité et dans une moindre mesure, son accessibilité tarifaire.

Un intérêt pour l’offre digitale d’épargne immobilière

Les jeunes sont plus attirés par l’épargne digitale. Tout simplement parce qu’elle propose des frais accessibles avec une offre d’entrée et la possibilité de gérer les produits en ligne.

Avec l’offre simple, l’offre digitale donne la possibilité d’inciter l’attractivité totale de l’offre en améliorant les intentions de réallocations surtout chez les jeunes. «cette offre digitale est donc utilisée comme un accélérateur de désir pour les jeunes ».

En raison de ces informations, le groupe PERIAL, a commencé a préparé une offre digitale dédié aux jeunes en l’intégrant dans son plan stratégique à 5 ans.