Par -

L’ISEE indique 80% des français épargnent plus dans l’immobilier. Il faut dire que l’achat d’une maison principale est le moyen le plus simple pour constituer un patrimoine. Mais les épargnants français sont de plus intéressés par l’investissement locatif. Une façon pour ces épargnants de compléter leurs revenus, pour se défiscaliser, ou encore de préparer leur retraite. Une tendance également favorisée par des taux très bas et des prix entièrement stables. Autant d’opportunités à ne pas rater, raison pour laquelle, il faut se lancer sans hésiter.

Si les banques sont connues pour être des institutions qui prêtent rarement, la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté, elle fait plutôt le contraire.

« Très présent sur le territoire, nous offrons un accompagnement à plusieurs habitants de notre région. Et nous envisageons améliorer notre relation avec nos clients et être plus présents le marché de l’immobilier », relate Benoît DUBUST. Et d’ajouter, « La Caisse d’Épargne a accordé un nombre exceptionnel de crédits immobiliers ‘un point de vue volume et de sommes accordées. »

A chaque âge sa solution immobilière !

Tout commence par un financement des primo-accédants pour l’achat de leur maison principale. La Caisse d’Épargne met en avant un éventail complet de prêts immobiliers pour financer l’acquisition d’une maison neuve ou ancienne.

Par la suite, pour varier ses avoirs

« Ensuite, pour diversifier ses avoirs, il faut avoir une approche globale de son patrimoine, sans oublier sa situation familiale, professionnelle et ses projets. En clair, nous commençons par faire le bilan de votre patrimoine avec l’expertise de nos spécialistes en Gestion Privée.

Grâce à cette évaluation, nous allons proposer à nos clients des solutions les plus ajustées », souligne Benoît Dubust. Dans la liste de ces propositions vous avez l’immobilier qui propose de nombreux avantages que ce soit pour préparer la retraite pour avoir un revenu complémentaire ou bénéficier d’une fiscalité réduite.

L’immobilier une offre pour diversifier ses revenus

Sur ce point, la Caisse d’Épargne a pu trouver un moyen de s’ajuster et de garnir son offre de façon plus complète, surtout grâce à son éventail de contrats d’assurance-vie. « il vous est possible d’ajouter dans votre assurance-vie des parts de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ou des OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) ; une façon de se lancer dans l’immobilier patrimonial ».